Les colorants, le guide

Plantes

  • Solubilité : soluble à l’eau
  • Couleurs disponibles : teintes naturelles de rouge, rose, beige, brun, vert, etc.
  • Vont-elles oxyder ou disparaître ? Oui
  • Puissance : Faible

plantes colorants cosmeto

On aimerait utiliser les plantes comme colorants, mais ils sont sacrément inutile. Elles sont solubles dans l’eau, mais une fois mélangées avec de l’eau, elles s’oxydent très rapidement, vous laissant avec un produit final gris brunâtre. Elles sont également pas très puissantes, ce qui signifie que vous ne pouvez pas vraiment les utiliser dans tout ce qui contient des ingrédients comme le dioxyde de titane ou le mica séricité . Dans le savon elles ont tendance à changer radicalement de couleur lors de la saponification, généralement elles tournent au brun ou au noir. Leurs meilleures utilisations comme colorant seront en sels de bain, car elles vont colorer le produit sec, puis se dissoudre rapidement dans la baignoire. Vous pouvez également les infuser dans des huiles, puis filtrer. Cela vous donnera une huile bien colorée (pour faire de beaux baumes teintés pour les lèvres) qui transférera faiblement de la couleur sur la peau. Attention toutefois au transfert d’odeur / de saveur ! Je vous recommande également le maintien de ces huiles infusées dans des formulations qui n’utilisent pas d’eau pour éviter l’oxydation.

2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

DIY / Lait bambou et soie pour cheveux

cire vegetale test

Cire de Bayberry + huile : Texture et proportions