Cosmétique naturelle ou bio ?

Quelle est la différence entre un cosmétique naturel et un cosmétique bio ?

Un produit cosmétique naturel doit comporter des matières végétales et/ou animales et/ou minérales, être exempt de molécules de synthèse (hors conservateurs et parfums) et doit respecter des méthodes d’extraction définies. Le problème c’est qu’un produit cosmétique naturel ne répond pas à un label, il n’est donc pas règlementé et contrôlé, c’est là que le bas blesse.

A contrario, un produit cosmétique bio, répond à un cahier des charges strict, doit comporter un maximum d’ingrédients issus du monde végétal, et doit bien sûr respecter l’absence d’ingrédients transformés ou venus de la pétrochimie, absence d’OGM et de pesticides, absence d’études sur l’animal. Le bio représente le respect de la nature, le respect de l’homme comme au tout début de la cosmétique. Il est règlementé depuis 2005, Le bio dérange les gros fabricants de cosmétique, car il apporte de vrai actifs naturels. Ce n’est pas un hasard si le marché de la cosmétique bio croît de 20 % par an en Europe, et ce n’est pas un hasard si les gros fabricants de cosmétique s’y mettent aussi : l’Oréal, Clarens, St Laurent, Estée Lauder, Nuxe, Cattier, Biguine…

Pourquoi utiliser des cosmétiques bio ?

Pour plusieurs bonnes raisons : Pour être rassuré sur les produits qu’on utilise, pour respecter l’environnement, pour éviter les problèmes de santé et pratiquer la prévention.

Pourquoi faire soi-même sa cosmétique ?

Pour le plaisir de création et la satisfaction à apprendre les bienfaits des végétaux, pour connaître tous les ingrédients des produits qu’on utilise, parce qu’un produit naturel, constitué de matières premières bio, sera par définition lui aussi bio, pour la rentabilité, parce que l’on se sent écocitoyen en préservant l’environnement des emballages inutiles et en récupérant les flacons de verre, Parce que l’on minimise les allergies en choisissant soi-même ses composants, parce qu’on est tous différents et l’on peut ainsi adapter son cosmétique à notre personne, enfin, on peut associer soin de la peau et soin de l’organisme puisqu’on travaille avec des produits alimentaires.


Continuer la lecture avec :

Règles de base de la cosmétique « maison ».